Projet nouveau bâtiment - PAPS-PCPI

A l’étroit dans l’Ensemble St-Georges, l’IEP de Strasbourg compte aujourd’hui près de 1 300 étudiants.
Grâce à l’Etat et à l’appui des collectivités territoriales (CUS, Région, Département)
, nous avons obtenu la construction d’un nouveau bâtiment.

Actuellement en construction sur le site de l'Hôpital civil de Strasbourg, ce bâtiment hébergera le Pôle d'Administration Publique de Strasbourg (PAPS) et le Pôle de Compétence en Propriété Intellectuelle (PCPI).

Implanté au cœur de la ville de Strasbourg, dans l’enceinte historique de l’Hôpital civil, le PAPS / PCPI a vocation à devenir le Pôle d’excellence et de compétence de plus de 2 200 étudiants regroupant notamment Sciences Po Strasbourg.

 

Le nouveau bâtiment sera implanté à la place de la Médicale A, située à côté de la Faculté de chirurgie dentaire.

  • Après une période de fouilles archéologiques sur le site, les travaux de démolition de la Médicale A ont eu lieu à l’automne 2012.
  • Le chantier de construction du nouveau bâtiment a démarré en mars 2013.
    Maîtrise d’ouvrage : Communauté Urbaine de Strasbourg - Maîtrise d’oeuvre : Intégral Lipsky + Rollet architectes.
    Geneviève FIORASO, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche a posé la première pierre jeudi 11 avril 2013.
  • Début juillet 2013, les fondations sont en place...

Visite de chantier du 9 septembre 2013

Visite de chantier du 14 décembre 2013

Visite de chantier du 10 mars 2014, le gros oeuvre est presque terminé.

                                    

Visite de chantier du 5 avril 2014, les fenêtres et les cloisons commencent à être posées

  visite 5 avril 2014   visite 5 avril 2014    visite 5 avril 2014               

Visite de chantier du 2 juin, une salle test et un bureau test créés

Le chantier est à l'arrêt depuis fin juin 2014 à titre de précaution en raison de fissures apparues sur certains murs intérieurs. La maîtrise d'ouvrage et l'équipe de maîtrise d'œuvre se mobilisent pour essayer de trouver à l'amiable les solutions techniques réparatrices.

Le parti architectural

Par sa position centrale et son emprise, le projet du PAPS-PCPI constitue la pièce maîtresse autour de laquelle s’articule tout le plan urbain de la zone.
Il doit donc à la fois mettre en relation les éléments existants dans le cadre de la nouvelle logique urbaine et s’intégrer dans une typologie architecturale et urbaine historique très forte qui pousse à l’autonomie des formes et à l’introversion spatiale.
La forme de base de la parcelle d’implantation constitue un support géométrique évident pour un quadrangle au cœur évidé ouvert vers le sud.

C’est une figure dédiée à la gestion de la diversité dans l’unité. En créant un paysage intérieur, elle offre l’avantage de laisser pénétrer la lumière pour chacun des habitants.